Témoignages


reseau de led

Georges SOREL
Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants.

« Je salue la récente création de l'Observatoire pour la Promotion et la Modernisation de l'Eclairage du Commerce en France (OPMEC). Les commerçants, les artisans et les associations de commerçants pourront disposer d’un dispositif public qui favorise un éclairage des commerces respectueux de l’environnement et du développement durable. La force de l’OPMEC est de réunir, au sein d’une même structure, les acteurs publics et privés concernés par la problématique de l’éclairage des commerces et de permettre aux commerçants de bénéficier de conseils pour utiliser l'éclairage comme un véritable outil de mise en valeur du produit. Les missions de l’OPMEC, comme l’information, la sensibilisation, la formation, la promotion, la centralisation et l'analyse au niveau national des données liées à l'éclairage des commerces, contribuent à l’intérêt général. Ces éléments permettront, à coup sûr, de promouvoir l'éclairage comme outil de valorisation d'un point de vente et de soutien au développement économique. Enfin, n’oublions pas que les réglementations européennes et leurs transpositions en droit français vont dans les prochaines années considérablement modifier les pratiques en matière d’éclairage des commerces.
Alors bonne chance à l’OPMEC et à son Président »


Linda Ijalva
Architecte d’Intérieur
Présidente d’honneur de l’Union Nationale des Architectes d’Intérieur, Designers.

« J’ai toujours considéré que l’éclairage était essentiel à la réussite de mes projets, et c’est vrai que pour les boutiques, ma réflexion a toujours été plus importante car plus complexe. Cela dit, un architecte d’intérieur ne peut pas maîtriser l’ensemble des métiers que son propre métier intègre. L’éclairage évolue rapidement et je me suis rendue compte au fur et à mesure de mes rencontres que l’éclairage de commerce était une expertise, une compétence à part entière difficile à trouver sur le marché. Après avoir été sensibilisée à l’éclairage de commerce par l’OPMEC, on réalise que la logique est évidente mais qu’il est nécessaire de trouver des professionnels adaptés pour penser à l’ensemble des paramètres utiles et nombreux à la réussite du projet d’éclairage. »


Marc Dumas
Euro-Lighting
Gérant – Expert Lumière – Membre du Perifem.

« Cela fait plus de 20 ans que dans le cadre de mon cabinet d’études, nous concevons des produits évolutifs adaptés à l’éclairage de commerce.
La demande nous a encouragé à travailler en amont sur les projets d’éclairement de surface de ventes avec du conseil en éclairage et en implantation luminaires, tant le décalage entre préconisation et installation était important.
Je trouve nécessaire aujourd’hui, que soit mis en place, une structure objective, capable de mettre en place et faire appliquer une méthodologie qui permette d’augmenter les compétences des professionnels installateurs, entre autre, et d’ouvrir les esprits des commerçants quelqu’ils soient, à l’importance de l’éclairage, tant pour l’intérêt et la valorisation des installateurs, celui des utilisateurs finaux, que l’intérêt collectif.»


Béatrice Querette
Fondatrice de Merchanfeeling
Présidente du Club Merchanfeeling, le premier club des Merchandisers.

« Dès le début de ma carrière en merchandising, j’avais intégré la notion essentielle de l’éclairage dans la réussite commerciale d’un point de vente. Au même titre que la manière dont est organisée la surface de vente, l’éclairage guide le client et l’encourage à toucher, goûter, essayer les produits mis en valeur. On se dirige instinctivement vers la lumière. Mais, attention, une lumière inadaptée, trop intense, de mauvaise qualité, ou mal positionnée devient nuisible au point de vente. C’est pourquoi, je me suis toujours entourée de professionnels de l’éclairage, souvent fabricants. Mais je reconnais que j’ai dû les initier sur des problématiques concrètes exclusives aux points de vente. L’OPMEC permet maintenant d’identifier des experts en éclairage de commerce, objectifs et professionnels. L’éclairage contribue à 50% à la réussite d’un concept et avec mes nouveaux partenaires, je découvre constamment de nouvelles solutions efficaces tant sur le plan commercial que sur le plan énergétique. »


Pierre André Dubourg
Président Aris Electricité.

« En tant qu’électricien, patron d’entreprise générale et d’installations électriques, j’ai souvent à gérer l’implantation luminaire, de sa définition jusqu’au choix des produits à installer. Mon attrait pour l’éclairage est naturel mais depuis que l’OPMEC m’a mis en relation avec fabricants et conseils spécialisés en éclairage de commerce, j’ai réalisé que ce que l’on appliquait de manière standard, particulièrement dans les espaces de vente, ne correspondait pas toujours à l’optimum.
Au vu de ces nouvelles informations, lorsque Cyril Ihssan m’a demandé si je pensais savoir éclairer un commerce, je lui ai répondu : non, je sais bien l’allumer ! Par ailleurs, je sais que c’est une lacune à déplorer dans mon entreprise ainsi que dans la plupart des autres sociétés en électricité, comme du reste de nombreux architectes et architectes d’intérieur avec lesquels je travaille.
C’est bien pour cette raison et pour la plus value que ça va apporter à mon métier, que j’ai inscrit plusieurs de mes employés à la formation réalisée par l’OPMEC dont le programme intègre non seulement les aspects techniques appliqués, mais également toute une partie marketing et réglementaire rendu accessible que nous avons trop peu souvent l’occasion de connaître et d’approfondir.
Pouvoir réaliser des diagnostics consommation liés à l’éclairage de commerce, tel qu’il est fait par l’OPMEC, est une manière intelligente d’adopter un nouveau discours percutant auprès de l’utilisateur final, de lui montrer ce qu’est la lumière et de le guider vers des améliorations sous les directives avisé de l’observatoire. »